Céline et les 4 nains

Céline et les 4 nains

La vie trépidante d'une maman célibataire

Calzedonia bikini

La pluie, ça mouille, ça plombe… Des semaines qu’on attend l’été, des semaines qu’on attend de sortir le Rosé, des semaines qu’on est déprimé, des semaines qu’on rêve de sortir les pieds… Sympa cette succession de rimes en « é ». Non, blague à part, les week-ends au soleil improvisés – et qui coûtent cher-, c’est la récompense des « parents divorcés ».
Ça vaaaaa ! Les marmots ont les Petits Écoliers (comme dirait la pub « Ça n’est que pour les enfants » – enfin, en vrai, si JE veux !).

Dernière destination ? La Sicile ! Enfin, « Chichilé » (en Italien). Heure du réveil le samedi matin ? 4h30, même pas mal ! On s’en fout si ça pique,
on a rendez-vous avec le soleil et la mer. Une fois arrivés ? On kiffe ! C’est beau ! Ça sent bon ! On oublie cette actu pourrie : les grèves, les manifs, le bordel…
A bord de notre Cinquecento – ça c’est pour vous faire rêver parce qu’en vrai c’était une Smart – direction la plage.
Il fait 28 degrés, il y a urgence, priorité au bain (de mer) !

Ca y est ! Munis de nos maillots et de nos plus belles serviettes, les Franchésé sont dans la place ! Mais derrière mes lunettes de soleil, c’est le malaise…
Je suis entourée de Bombes atomiques (= les Italiennes). Petit cul, gros seins, bronzage… Mon mec ne sait plus où donner de la tête ! Ouais ben ça va JC, calme-toi !
Je reste digne… Je suis rouge, dégoulinante, mon maillot me rentre dans les fesses – j’ai grossi, je sais… So what ?? « Il a un problème le peignoir ?? ».
Je tourne la tête et là, je prends conscience que je suis dans le royaume du Selfie, dans le royaume du « J’me kiffe ». Perche a selfie, moue boudeuse, Duck Face, sourire de Top Model, je mets la mèche à gauche, puis non, à droite… Maillot dans la raie des fesses (mais sans cellulite et bronzées s’il vous plaît), de face, puis de dos, je me trouve sur le tapis rouge du Festival de Cannes, les photographes en moins… EFFROI.

Bon, je vous rassure tout de suite : cela ne m’a pas empêchée de surkiffer mon week-end et de m’enfiler : des Gélati 100% crème et sucre; des pâtes à la langouste, des tapas XXL,
des Cocktails (deux fois par jour ! BIM !)… Pour le régime, on verra à Paris. Pas le choix, je me suis achetée un mini bikini (= souvenir d’Italie).

PS : je suis au régime « soupe du soir bonsoir » et… je SOUFFRE !
Crédit photo : elle est belle hein ?? Maillots de bain Calzedonia.

homer-simpson-tv-sports-pennant

Et bien on ne survit pas, on décède presque instantanément… Oh la la, mais non ! C’est une blaaaague, et accessoirement une façon d’essayer d’introduire mon papier.
BREF. Pour ne pas décéder un soir de match entre jeunes cons, pardon, jeunes gens ! Il faut :

1/Un kit à pizza
Comme ça, ce soir là, à défaut de vous éclater devant la télé, vous ne ferez RIEN en cuisine. Oui, oui, ce sera vacaaaances ! Je m’explique : qui dit match, dit pizza et pourquoi pas « bière » (cela dépendra de l’âge de vos footeux).
Alors pour les faire cuisiner, et accessoirement ne rien faire !, imposez un « pizza challenge » entre équipes. Alors, qui, qui, qui concoctera la plus grasse, pardon, la meilleure ? Vous en jugerez après passage au four.

2/Un peu d’humour
Double effet kiss cool : un, ça vous fera un peu marrer; deux : ça détendra les jeunes cons, pardon, jeunes gens ! Parce que comme on me l’a répété un certain nombre de fois
« Arrête Céline ! Y’a de l’ENJEU là ! Si le PSG perd, c’est GRAVE quoi ! ».
Mes vannes préférées ? Détourner les noms des joueurs de foot, ouais, moi, ça me fait marrer, j’avoue…
Vous voulez des exemples ? Ma tu dis QUOI ? (pour Matuidi); Cava NI OUI ni NON (pour Cavani); Ra « BIO c’est bon » (pour Adrien Rabiot); Laurent Blanc ou noir ?
Bon, en général, ces petites blagues font sourire… Si on vous jette des tomates, partez… !!!

3/Un autre écran
Bon, en général, il y en a 6 par foyer, vous devriez donc trouver…
Perso, lors du dernier match du PSG, je me suis éclipsée pour mater Clem sur TF1 (merci qui pour la promo ?).
Comme intellectuellement, il n’y a pas de quoi faire cramer les neurones, vous pourrez allègrement supporter les cris de guerre des minauds, qui hurlent à la mort, là, juste en bas.

Pour mémo : l’Euro débutera le 10 juin prochain avec le match France / Roumanie, gros ENJEU !
Du coup, n’oubliez pas de congeler vos kits à pizzas et de télécharger votre série préférée, c’est bon, c’est noté ?

comment occuper des enfants le week end

Longtemps que je n’ai pas écrit… La cause ? Ben « flemmagite » aigüe… J’avoue ! Et puis je me suis aussi surtout rendue compte que mes deux « beaux fils » lisaient
ce que je racontais sur eux dans mes billets, arf, la grosse loooose ! Je ne vais plus pouvoir charcler en toute impunité – enfin si, car JE reste l’adulte, nan mais !

Bref, j’ai décidé de rédiger aujourd’hui ce nouveau petit billet, car ma foi, il me semble de saison… Les beaux jours sont de retour. Bilan : on va avoir très très envie de glander (j’adore ce verbe, il est si laid !) et de lézarder au soleil… Problème : que faire de nos nains et de leurs petits potes ? Qui adorent nous coller aux basques, surtout quand on a grave envie de se poser (sinon, c’est pas marrant).

Et bien j’ai trouvé la réponse : les emmener dans un « parc de loisirs ». Vous savez ceux qui possèdent de multiples activités sur matelas pneumatiques, punching ball, trampolines, labyrinthes, légos géants, toboggans…
Ma trouvaille : Acrochat, à Thiais (c’est à 30 minutes de voiture, et surtout d’autoroute ! Mais je m’en fout ! Pour être peinard, je suis prête à tout ! Mouaaaahhhh).

Qu’est-ce qu’on va y trouver ?
-des JEUX, dans lesquels vont s’éclater nos bambins, version petits hamsters dans leur roue !
-des pères célibataires & divorcés, qui ont envie de se farcir une série sur ordinateur en (presque) paix
-des petites filles qui hurlent à vous briser les tympans !
-des prises partout pour brancher portables et ordis (le boss du truc a juste tout compris)
-des tables à langer
-de la PRESSE ! Mais pas celle des années 90 comme chez le dentiste – d’ailleurs, je me suis toujours dit qu’avec le prix de la consultation, il pourrait la renouveler au moins une fois par an…

Le matos à emporter :
-des pack d’eau : les kids vont s’y dépenser des heures durant sans vous solliciter une seule seconde ! Le PIED suprême !
Il va donc falloir les arroser, les abreuver pour que l’effort puisse durer… Mouaaaahhhhh
-une paire de boule Quies super puissante, les enfants ça crient et c’est trèèèès fatigant !
-un plaid en polaire : certes les kids transpirent comme des gueux, mais toi, t’as froid parce que basiquement tu ne bouges pas…
-un bonnet pour éviter de choper une sinusite à une semaine du départ au ski (c’était mon cas, donc je vous préviens !)
-une liste de trucs à vendre, à mettre sur le bon coin. Ben ouais double plaisir : 1/t’as la paix; 2/tu te dis que tu vas te faire des millions de dollars grâce à ton lot de body enfant taille 2 mois, RICHESSE !
-un bon bouquin
-sinon, comme le père célibataire juste en face de moi : un bon film ou de très nombreux épisodes de votre série préférée que vous passerez sur votre ordi,
équipé de son plus beau casque BB rose – la classe !

Attention ! C’est un peu cher… Entre 7 et 12 euros par enfant (le tarif comprend la présence de l’adulte « surveillant »; ensuite, tout dépend de la tranche horaire et de son affluence) mais la tranquillité n’a pas de prix vous en conviendrez.

Alors… Roulez jeunesse ! Pendant que maman fait la sieste (ou presque).

Acrochats Thiais Village
CC Thiais Village
3 Rue de la Résistance
94320 Thiais /
Tél : 01 56 70 60 10

survivre a une famille de garcons

Longtemps que je n’ai pas écrit et pour cause : je m’installais ! Et oui, mon fils et moi avons déménagé, quitté le nid dans lequel nous vivions tous les deux depuis presque trois ans…

Dur : nous avons pleuré dans les bras l’un de l’autre au milieu du salon et dit « au revoir » à notre appartement…
« Séquence frissons, séquence émotions » – chhhhh – comme avait l’habitude de dire notre ami Nicolas Hulot.

Désormais, nous vivons tous ensemble. C’est la tribu des Zizis. Je suis la seule nénette (pour ne pas dire zézette) parmi tous ces mecs… Je ne pensais pas que cela serait « compliqué » – j’ai été élevée avec deux garçons – mais cela l’a été…

Difficile d’avoir son intimité…
Et de faire sa pause pipi sans être dérangée par un grand barbu ou un p’tit animal à poils courts.

Prendre une douche peinard ? Même pas en rêve… La porte s’ouvrait toujours au moment où je décidais de reprendre tranquille, au rasoir, mon « maillot » (du coup, je suis devenue du soir, du moins le temps de mon arrivée… Cette semaine de tous les dangers, celle des vacances scolaires durant laquelle nous étions tous collés 24h sur 24).

Faire un brushing ? Im-pos-si-ble ! Car il y avait toujours un petit mâle pour me dire que j’étais « troooop longue » ou qu’il avait une « énooooorme envie de faire pipi »… Ouais, tu parles…

Prendre du « bon temps » avec mon amoureux ? No Way ! Nous dormons tous à 3 mètres les uns des autres (ok il y a des portes, mais ça, ça ne compte pas !).

Me détendre le matin au lit, la liquette au-dessus du nombril ? N’en parlons juste PLUS ! Notre chambre communique avec celle de « nos » enfants… Bilan : « tout le monde » traverse quand il veut, sympa, hein ?
Pour moi, ce sera donc menu « la tête tournée vers le mur et la couette montée jusqu’aux oreilles », du moins jusqu’à la fin de cette période de transition et d’emménagement dans notre maison.

Ne vous inquiétez néanmoins pas pour moi… Comme une candidate de télé-réalité projetée dans un environnement qui n’est pas le sien, je me suis adaptée. Comme dirait simplement Albert Einstein : “La vie, c’est comme une bicyclette, il faut avancer pour ne pas perdre l’équilibre ». Je me permettrai juste d’ajouter ceci Albert : pensez à bien poser un klaxon sur le vélo, cela vous évitera le crash ;-).

Mug Cake

Quand l’enfant a faim, c’est la crise… Et la panique en cuisine ! Comment éteindre le feu au plus vite ? Et nourrir l’enfant en deux temps trois mouvements (et sans l’empoisonner, MER-CI !) ? En suivant ces quelques conseils.

Tout d’abord, sachez que je suis loin d’être un cordon bleu. Ma religion ? Picard ! D’ailleurs, je bénis la femme qui l’a mis au monde… Sauf que quand son congélo est vide, on fait comment pour nourrir l’enfant, levé depuis 6h30 du matin et au bord de l’évanouissement ? Et bien on se lance dans…

1/Le croissant au jambon
Super facile ! Un reste de croissant et youpla boum, le tour est joué.
On le fourre d’une tranche de jambon, d’un pet de béchamel (25 cl litre de lait – 20 g de beurre – 2 cuillères à soupe de farine – sel et poivre ), on le recouvre encore de béchamel (parce que l’enfant s’en fout d’être gros) et de fromage rapé.
10 minutes au four et c’est prêt !

2/Le samossa
Hyper rapide à faire et plutôt bon, admettons-le.
A l’intérieur de vos feuilles de Brick (dans tous les supermarchés !) : ce que vous avez !
Perso, j’aime bien le duo chèvre / épinard. Il vous reste un oeuf ? Allez, mettez-le. Trois lardons ? Mettez-les aussi… Badigeonnez votre samossa d’huile d’olive et c’est fini !
Cuisson : 10 minutes. « Ca vous plaît, c’est moi qui l’ai faiiiiiit »

3/Le Mug Cake
J’ai découvert ce truc sur les réseaux sociaux et franchement, c’est magique !
Entre nous, c’est idéal pour un goûter, voire un dessert.
Mon préféré ? Le Mug Cake Nutella.
Voici la Recette piquée à Marmitton :
Ingrédients pour 2 personnes :
– 4 cuillères à soupe de farine
– 1 cuillère à soupe de cacao non sucré
– 2 cuillères à soupe de sucre en poudre
– 1 oeuf
– 3 cuillères à soupe de lait
– 45 g de beurre fondu
– facultatif : 1/2 cuillère à café de levure chimique
– 100 g de pâte à tartiner (type Nutella)
Pour vous donner de l’inspiration, trouvez ici les meilleures recettes de Mug Cake.

4/Le Carpaccio semoule
Ce plat devrait d’ailleurs être labellisé « dîner d’utilité publique ».
On étale son carpaccio, on l’arrose copieusement d’huile d’olive et de quelques pincées de sel de Guérande
et on l’accompagne de semoule.
Le mémo qui tue : pour 1 personne, on verse de la semoule dans une tasse à café.
On met cette tasse à café de semoule dans un bol.
On remplit cette même tasse à café d’eau et on l’ajoute au bol.
1 mn 30 au micro onde et c’est ter-mi-né !

5/Le cordon bleu de saumon
Prenez un pavé de saumon que vous découperez en 2 dans la longueur.
Dans un bol, mélangez 1 kiri, un peu de crème liquide et une herbe (ciboulette, persil.. bref, celle que vous aurez). Nappez l’intérieur du saumon avec votre préparation.
Un allez retour dans un peu de chapelure et un jaune d’oeuf, suivi d’un aller-retour dans une poêle chaude beurrée et la boucle est bouclée !

Si la photo vous a donné l’eau à la bouche : rendez-vous ici

Notre belle famille 2

Trois ans que vis seule avec mon fils. Trois ans que je fais ce que je veux… Trois ans que je dors seule (mouarf, en vrai, pas tout à fait…;-)). Mais là, le cours des choses va s’inverser : l’homme va prendre la mère (référence à Renaud ;-)). Dans son package ? Le fils et les emmerdes (de sa mère) ! Direction : LE nouveau nid, celui qui réunira nos deux familles.

Comme dans Koh-Lanta, l’heure est à la réunification. Exit les drapeaux jaunes et rouges, nous n’allons former qu’un et il n’y aura PAS d’ambassadeur (ça parlera sans doute à celles et ceux qui suivent le programme). En attendant, je flippe, je dors mal, je pense au déménagement, à notre future organisation, aux nouvelles règles (oui, comme dans Super Nanny – décidément très « télé » ce papier !).

Mon père m’a dit : « N’aie pas peur… Il va juste falloir que tu fasses ton trou dans cette meute de mecs (4 paires de zizis… entre nous, c’est pas mal… bref). Mon conseil ? Reste l’ADULTE, ce ne sont pas les enfants qui doivent décider, tu n’es pas leur grande soeur. C’est toi l’Autorité. Ton compagnon sera le chef d’orchestre et dictera à ses enfants VOS nouvelles règles. Il ne faut pas que tu passes pour la mégère, celle qui va casser leur mode de fonctionnement ».

Il a raison (enfin, je crois), la sagesse, le poids des années… En attendant, je surfe à mort sur internet, je cherche des témoignages… Certains sont positifs, d’autres font peur…
Et certaines questions surgissent clairement :
– est-il possible d’aimer des enfants qui ne sont pas les siens ?
– comment « aimer » les enfants de l’autre ?
– qu’est-ce que devenir « Belle mère » ?
– comment poser les limites à ne pas franchir ?
– comment interdire à l’enfant de l’autre le port… du maillot de footballeur ???
– est-ce que la nourriture sera rangée par étage dans le frigo comme en collocation ? 😉 Non, pardon, c’est hors-sujet… Oui, ça chauffe là-haut… Ca fume même !

Allez « arrêtons de nous poser des questions et vivons »… « To be continued »…

Occuper enfants train

Les vacances scolaires sont désormais derrière moi… OUF ! Car pour tout vous dire : j’ai failli crever. Pas sur les pistes non (sinon, ça ne serait pas drôle !), mais sur la route des vacances, dans le TGV… Ma mission de l’époque ? Occuper mon enfant.

Ben oui, ça a l’air simple ! Mais ça ne l’est pas, ça peut même vous ruiner un voyage entier, vous faire regretter d’avoir réservé un beau bungalow dans l’Allier (c’était pour la rime – j’aime bien…).
Mon objectif : éviter de me faire remarquer et insulter par mon voisinage. Vous le savez peut-être déjà, mais dans le train, ça va vite… On perd patience en deux secondes trente, et moi la première… Mon réflexe premier quand je m’apprête à voyager ? Vérifier que je ne suis pas entourée de nains (notamment pour pouvoir dormir…). Ah ah, vous pigez le problème ? Du coup, je réfléchis, je prépare mes déplacements, enfin, j’essaie (plus désorganisée et bordélique que moi ça n’existe pas…).

Voici ce qui en est ressorti :
-tout organiser et ranger dans un grand sac pas trop galère à porter (le sac à dos, c’est moche, mais c’est bien !)
-par « organiser » j’entends ranger dans des grandes pochettes, c’est facile à trouver ! Et donc rapide à dégainer…

Côté « jeux » :
-prévoir des feuilles blanches, des feutres, des coloriages.
En tout cas, pour les enfants de 5 ans, ça fait le job ! Clairement !
-des livres bien sûr ! Et pas Elle ou Biba, quoique…
-des Légos, pour les fans irréductibles, c’est magique !
Mon fils a bossé sur un « immeuble » pendant presque 1h, alors, qui dit mieux ?
-des jeux de cartes type Uno, Dooble, 7 familles…

Prévoyez également un peu d’énergie pour jouer :
-aux devinettes
-au ni OUI ni NON 🙂
-au jeu des couleurs (trouvez des objets dans le train de la couleur que vous aurez déterminé)
-au Pictionary (dessinez quelque chose de votre choix et faites-le deviner à votre bambin le plus rapidement possible)
-au jeu des histoires (racontez un début d’histoire et vos enfants doivent imaginer la suite…)

Vos Jokers ?
Une tablette, j’étais anti, je suis devenue POUR mais je vous rassure, c’est contrôlé.
Jeux, films, musique, Memory… C’est magique !
Une petite suprise, intriguante… (genre un casse-tête !)
Un gros pic-nic bien gras avec plein de trucs à ouvrir. Objectif : le faire dor-mir !! ZZzzzzz

gazon maudit

En ce moment, je cherche une nounou – Dieu, que je déteste ce mot ! D’ailleurs, question : pourquoi tout ce qui est lié à l’enfance s’exprime (souvent) par des mots débiles ?! Nounou, doudou, gigoteuse, rototo, popo… ? –
Résultat des courses : avec mon ex, nous avons déclenché le plan ORSEC. Notre mission : trouver une gentille jeune fille pour prendre soin de notre fils.

Le bon plan – et je ne vous apprends rien – :
le site bébé nounou, efficace.
L’autre trèèèèès bon plan : le site des petites annonces de votre mairie. Je n’y croyais que peu, mais pourtant, ça marche !

Bilan de l’opération : 5 entretiens, hey, pas si mal, non ?
Voici ce que j’en ai retenu : j’ai rencontré des jeunes filles globalement sympathiques… Néanmoins, gaffe mesdames :
-à ne pas vous habiller tout en noir (comprenez arborer le look gothique, et avoir l’air cruellement dépressive… ça fait peur aux enfants, pour de vrai !)
-à ne pas non plus vous couper les cheveux trop courts et porter des fringues de mecs (oui, à ce moment précis, j’ai vu l’angoisse sur le visage de mon fils ! Qui n’a d’ailleurs pas résisté à lui poser la question suivante : « Pourquoi Amélie tu ressembles à un garçon ? » #GENE… #SILENCE (comme feraient les jeunes)… Alors que la nana en question était plutôt sympa, j’ai vite compris que Merlin, mon fils bien-aimé & biberonné aux jolies blondes féminines, allait lui rendre la vie im-pos-si-ble…

J’ai donc finalement opté pour une gentille « mamie », qui s’est même incrustée dans ma cuisine pour m’aider à assaisoner mon poulet basquaise (à l’aise ?!)… Elle notait tout trois fois, je me suis dit : « C’est bien, elle est consciencieuse + arf, c’est la vieillesse ». Elle tremblait un peu, je me suis dit : « Ah ah, je l’impressionne – Egoooo ». Elle voulait que je licencie très vite ma nounou du moment (qui devait partir en congé mat), je me suis dit : « Ah dis donc qu’est-ce qu’elle est motivée ! ». Elle comptait sans arrêt ses futures heures en se trompant 12 fois : je me suis dit « Elle a besoin d’un complément de retraite et… de cours de maths 😉 ». Sauf que le jour où elle s’est pointée chez mon ex : elle s’est plantée d’adresse, elle a pris son impasse en sens interdit, elle est restée scotchée 10 secondes dans son fauteuil avant de se lever, et sentait apparemment une « drôle » d’odeur… Allez hop, disqualifiée. Y’avait plus qu’à recommencer…

Depuis, j’ai rencontré une petite dame charmante, souriante, qui ne m’oblige à RIEN… Qui a l’air d’avoir une vie normale et pour projet d’investir au Maroc. Elle rencontre ce soir mon ex mari. Pourvu qu’il lui dise « oui » !

gâteau anniversaire

Samedi, j’organise une teuf pour les 5 ans de mon fils… Honnêtement, j’ai peuuurrrr ! Je tremble même… Ils vont me repeindre l’appart de gras, de smarties écrasés, tout péter sur leur passage… Je le sens mon joli nid va se transformer en Beyrouth (avec cabane Starck au milieu, ça c’est pour la touche « classe » !).

En d’autres termes, je suis sur le point de vouloir engager des vigiles. D’autant que je vends notre appartement,
celui que je partageais avec mon ex-mari (car je m’installe avec mon nouveau compagnon – c’est
une longue et drôle d’histoire, que je vous raconterai prochainement…).
Bref… Va falloir que j’assure, que je prenne beaucoup de drogues pour ressembler à
une super G.O. made in Club Med…

C’est là qu’intervient ma petite partie « bons plans » (celle qui fera que vous ne perdrez pas
totalement votre temps)
Un anniversaire de nains, c’est Interville ! Mais en moins bien…
Prévoyez donc un max d’animations.
1/ Un jeu de fléchettes (en mousse svp)
Faites des équipes !
2/ Des chaises musicales
3/ Une pêche à la ligne (ça marche à tous les âges)
4/ Un chamboule-tout ! (redoutable !)
5/ Une course avec une petite cuillère et balle de ping pong dedans, le tout dans la bouche
6/ Une boum ! Non, je déconne… On en est pas encore au quart d’heure américain
7/ Un atelier « Do it yourself »

Astuce prodiguée par ma belle-soeur : pour trouver le matos qu’il vous faut, direction
HEMA, je ne connaissais pas…
Il y a des kits Do it yourself pas chers : bijoux pour les filles – 3 euros
et mécanos pour les garçons – 8 euros
+ tout l’attirail d’anniversaire de base avec pailles, assiettes en carton, sachets
pour les bonbons (paraît que ça se fait !!).
Cerise sur le gâteau ? Ca n’est PAS laid !
En d’autres termes : ouf ! Pas de Spider Man, d’ours ridicules, ou autres dessins de princesses bien pourris…

(Quelques jours plus tard)
Je me reconnecte pour vous raconter ce qu’il s’est réellement passé…
Personne n’a suivi mes directives, et personne n’a aimé mes super animations (à part les gros fayots).
Conclusion : optez pour les bons vieux basiques !
-Cache-cache : gros succès !
Chaussures dans mon lit, gels douche renversés dans ma douche, poussière copieusement secouée… J’ai failli pleurer ! Mais ils ont kiffé…
-Un chat, encore faut-il ne pas avoir peur de tout casser (mais surtout de faire flipper ses voisins…)
-Un, deux, trois soleil ! Et oui ! Des siècles que je n’avais pas joué à ce truc !
Et si… Le Do It Yourself a pas mal fonctionné (je suis dure avec moi-même)… Sauf qu’il faut bien vérifier l’âge mentionné sur la boî-boîte (le mécano à 5 ans, laissez tomber… J’étais pourtant si fière de mon idée !).

Ultime conseil : prévoyez 2 heures MAX de folie ! Un anniversaire de 3 heures, c’est beaucoup trop… Mon coeur a failli lâcher… En espérant que ces quelques conseils vous soient utiles ! A très vite !